Logo BL'A Braine l'Alleud

Page de poésie

La page Poésie vous propose de découvrir des poètes contemporains. Avec l'accord et l'aimable collaboration des auteurs.



Tom BURON


Photographie : © Henri Alain


À traînailler dans les boxons –

s’arsouiller en auberges pleines de l’armure des langues
           Ces parts d’Eldorado, oh mes frères, que nous
volons
Le thème souverain des chérubins aux lauriers
            La monnaie d’un instant-monument
Je vais te le dire pour le nier ensuite
Nous ramasserons les douilles de nos béguins
   pour en faire des époques

(…)

Quand je l’ai vue j’ai joué mes cent poumons
  J’ai cru domestiquer la brume
   me brûler entre les cuisses d’une autre planète
hertziennes & miennes –

Horloge tzarine !
                        Ne suis-je plus qu’un fac-similé du pirate
                                                                      que j’ai été ?

(…)

Nadir/Zénith, reprit-il
           – pour une seconde peut être un temple
Sera-t-il permis de vous appartenir
                       quand les très vieux mensonges
se seront faits vérités ?

                         Deux empans de gloire
                    si la rédemption nous enlace

(…)

Maintenant que nous portons sur le dos
autant de souvenirs que de spectres –
une once de bière coule sur la cuisse de cuivre
& c’est enfin l’hivernage

Extrait de : Timbales téléphoniques dans Nadirs – MaelstrÖm, 2019


Biographie

Tom BURON est né en banlieue parisienne en 1992. Auteur de poèmes et de nouvelles, il possède un style percutant et explore sans cesse les possibilités de la langue. Ses textes portent en eux une musicalité et un rythme propres très souvent remarqués et salués. Il les lit fréquemment en compagnie de musiciens de jazz.

Très vite, Tom Buron s’est construit une réputation dans l’underground littéraire parisien en lisant, en public, son poème-fleuve souterrain et convulsif, Le Blues du 21ème siècle dont la première version a été publiée en 2015 dans la revue Le Cafard Hérétique. Une version de ce texte paraît l’année suivante chez MaelstrÖm.

Tom Buron traduit aussi des textes courts d’auteurs anglophones pour des revues et publie quelques-uns de ses poèmes traduits dans de nombreux fanzines en Angleterre et en Irlande. Il préface, en 2016, l’édition britannique du roman initiatique Blossoms and Blood de l’auteur américain Mark SaFranko. Il réalise aussi quelques piges sous son propre nom ou parfois sous des pseudonymes.

En 2017, paraît son deuxième ouvrage, Nostaljukebox, imprégné de jazz et dont les poèmes s’articulent autour d’un chant central entre bourlingue des bas-fonds urbains et quête spirituelle.

En 2018, suite à sa résidence d’auteur à Metz, il réalise un spectacle musical autour de Nostaljukebox avec le musicien Jean Sébastien Grunfelder.

Jack Hirschman, poète beat, dit de lui :

" Buron représente la contemporanéité de demain, ce par quoi nous serons tous saisis dans les jours à venir de la poésie. "

Et pour reprendre les mots de Zéno Bianu :

" Il s’agit ici de proférer en chute libre, en apnée éclairante. De faire éclore des abîmes lumineux, d’éprouver au plus profond cette " certitude d’être mangé par l’infini " dont parlait Daumal. "

Aujourd’hui, Tom Buron publie chez MaelstrÖm, Nadirs, trilogie dont sont extraits ces quelques passages, unifiant ainsi Timbales téléphoniques, Nostaljukebox et Le blues du 21è siècle.


Bibliographie

Le blues du 21ème siècle – MaelstrÖm, 2016 (Bookleg, 124)
Nostaljukebox ; suivi de Ode-Ouragan pour Leandro " Gato " Barbieri ; préface de Jack Hirschman – MaelstrÖm, 2017 (Bookleg, 135)
Nadirs : trilogie (Timbales téléphoniques, Nostaljukebox et Le blues du 21è siècle) – MaelstrÖm, 2019

Archives

2018
2017
2016