Logo BL'A Braine l'Alleud

Abattage d'arbres au Cheneau : garantie d'une nouvelle vie

Environnement

Publié le 07-11-2019

La majorité des arbres de lisière du Parc du Cheneau sont constitués de hêtres. Ils sont en souffrance comme beaucoup d'autres hêtres dans les parcs et forêts du Brabant wallon et plus généralement de Belgique et d'Europe occidentale.

Origine du dépérissement
Les hêtres sont particulièrement sensibles à la sécheresse et les longues périodes de canicules que nous avons connues ces dernières années les ont rendus très fragiles.
En outre, le système racinaire des arbres est attaqué par de l’armiliaire, champignon qui se répand sur des grandes surfaces dans le parc et qui réduit considérablement la résistance des
racines et donc l’ancrage de l’arbre dans le sol.

Basculements de plus en plus fréquents
Durant les trois dernières années, des vents violents ont provoqué le basculement de plusieurs arbres entraînant des dégâts matériels importants (une habitation, trois voitures et un garage) dans le voisinage du parc.

Mesures préventives prises jusqu’à présent
La Commune a fait appel à un bureau d’experts et l’a chargé de réaliser une étude phytosanitaire pour prévenir les basculements en cas de tempête. Depuis son intervention, le bureau a recommandé l’abattage en urgence de 25 arbres, essentiellement des hêtres, de manière préventive.

Essais plus fouillés sur des zones à risque
Seuls des dégâts matériels sont à déplorer jusqu’à présent lors des incidents qui se sont produits récemment. Toutefois, la proximité d’un habitat dense et d’une voirie de pénétration (avenue Alphonse Allard) fort fréquentée augmente considérablement le risque de dommages corporels lors des basculements futurs. À la demande de
la Commune, des zones spécifiques ont fait l’objet d’analyses plus fouillées afin d’évaluer les risques à moyen terme.

Actions dans les semaines à venir
Il résulte de ces analyses que les arbres situés en bordure de l’avenue Alphonse Allard sur une largeur d'une trentaine de mètres seront abattus dans les semaines à venir. Des abattages sont également prévus dans des zones proches des habitations de l’avenue Alphonse Allard, de la rue Saint-Sébastien et de la rue
de des Mésanges Bleues et plus particulièrement la drève de l’entrée du Parc rue Saint-Sébastien.

Action à long terme
Après abattage, l’évacuation des souches nécessaire compte tenu de la présence de l’armilliaire (qui se dissémine par les racines) et le remplacement des terres seront réalisés. Une période de 2 ans sera nécessaire avant de procéder à la replantation d’une lisière constituée d’espèces multiples d’arbres dits de 2e grandeur et d’arbrisseaux.
Un plan de gestion global de l’ensemble du parc sera élaboré en étroite collaboration avec les services compétents de la Région wallonne et notre consultant en la matière.
L’ensemble de ces actions a pour but de pérenniser et de renforcer la fonction essentielle de " poumon vert " que constitue la présence de ce parc forestier urbain.

INFOS Service Travaux : 02.854.03.20

Enquête phytosanitaire présentée lors du Conseil communal du lundi 4.11.2019 à découvrir en cliquant sur ce lien