Logo BL'A Braine l'Alleud

Le site monumental de Bois-Seigneur-Isaac

@

Un peu d'histoire...


Ensemble remarquable, classé en 1944, 1969 et 2000, il regroupe le prieuré, la chapelle du Saint-Sang, la ferme, et dans le parc voisin, le château.

Cette construction intervint quelques années après les visions qu’aurait eues Jean Huldenberg, seigneur du lieu, le 5 juin 1405, durant une messe célébrée par Pierre Ost, curé de Haut-Ittre. Un prieuré de chanoines réguliers de Saint-Augustin fut érigé à Bois-Seigneur-Isaac en 1413. Une chronique de l'époque rapporte que durant cette messe, un fragment d’hostie aurait saigné et taché le corporal.

La même année, l’évêque de Cambrai accorda une indulgence plénière aux visiteurs du lieu et autorisa une procession annuelle, dite "procession du Saint Sang", tradition encore perpétuée de nos jours en septembre. Afin de conserver son éclat à l’oratoire dont le succès grandissait, Jean Huldenberg le céda aux religieux du prieuré des Sept-Fontaines, qui jetèrent les bases d’un nouveau prieuré.

Au cours du XVe siècle, ce dernier prospéra et s’enrichit de nouvelles constructions. Grâce à son école, il évita de disparaître sous l’empereur Joseph II mais ne résista pas à la révolution française.

En 1798, le comte Gommaire-Ignace Cornet de Grez, dont l’épouse, Agnès-Thérèse Doneau, était héritière des seigneurs du lieu, racheta tous les bâtiments.

À partir de 1903, le monastère fut occupé par des Prémontrés venant du Calvados qui l’avaient racheté au Baron Thierry Snoy et d’Oppuers, petit-fils du compte Cornet de Grez, prénommé. Plus tard, il fut vendu à l’Abbaye d’Averbode. De 1957 à 2009, des chanoines réguliers de l’Ordre des Prémontrés y vécurent. Mais, suite au tarissement des vocations, l'Ordre Libanais maronite prit, le 1er janvier 2010, officiellement la responsabilité de l'abbaye de Bois-Seigneur-Isaac et celle-ci fut renommée Monastère Saint-Charbel.

Plus d'informations sur l'histoire de ce site remarquable


A ne pas manquer... 

  • Le Musée de l'abbaye

Le musée niché dans l'Abbaye de Bois-Seigneur-Isaac, offre aux visiteurs l'occasion d'être plongé, de respirer la spiritualité de ce lieu qui y règne depuis plus de  600 ans. Très vite, le visiteur, le  pèlerin se laisse imprégner par cette atmosphère lorsque son regard se pose sur les documents et les objets historiques  qui y sont exposés.

Le musée est ouvert de 9h à 12h et de 14h à 17h tous les jours

En savoir davantage sur le musée

  • La chapelle du Saint-Sang

Il s’agit d’une longue bâtisse, en grès, de style gothique tardif qui fut édifiée à l’emplacement de la chapelle où se déroula le "miracle" dont une dalle commémorative se trouve dans le pavement du chœur. Elle présente une mono-nef de quatre travées, aveugle au nord en raison de la présence d’un cloître, disparu depuis, accessible à l’origine par un portail au sud, remplacé après son obturation par un porche néo-gothique en façade, portant le millésime de 1906. Le chœur, adjoint en 1531-34, fut voûté en 1593. Le mobilier se compose de différentes pièces intéressantes : toiles, sculptures, polychrome, boiseries, dalle etc.

  • L'ancienne ferme du prieuré

Cette dernière forme un ensemble de constructions en U, gardé à chaque angle par une tour carrée. Les écuries et étables sont datées en 1765 et 1766.

  • Le château et son parc

En face des bâtiments conventuels et de la chapelle, au bout d’une drève, se dresse le château. Demeure ancestrale dont l’origine remonte probablement au Seigneur Isaac, elle fut jadis une forteresse médiévale, ceinturée de douves (aujourd’hui asséchées). Un pont subsiste sur le côté. Des ailes inégales décrivent un angle obtus qu’occupe un bâtiment transversal. L’aile sud aurait été démolie vers 1890, laissant une tourelle d’angle isolée de ce côté. Au centre, le corps d’habitation du XVIIIe siècle, de caractère classique, donnant à l’avant sur une cour et des jardins et à l’arrière sur un parc. Des pilastres d’ordre colossal, de part et d’autre d’un frontispice sous fronton strict, rythment la façade principale.

Le parc, tracé aux XVIIIe et XIXe siècles, a été entouré de murailles en 1815. Il recèle de nombreux arbres d'une grande beauté, classés remarquables.

Le Château de Bois-Seigneur-Isaac est repris depuis 1993 dans la liste du "patrimoine exceptionnel de Wallonie"

Le Château ouvre ses portes au public plusieurs fois par an. Pour connaître les dates, consultez son agenda


Retour vers la liste des monuments