Logo BL'A Braine l'Alleud

PME // Pensez art. 60

Entreprendre

Publié le 17-03-2016

La Loi Organique des CPAS prévoit, en son article 60 paragraphe 7, que : "lorsqu'une personne doit justifier d'une période de travail pour obtenir le bénéfice complet de certaines allocations sociales ou afin de favoriser l'expérience professionnelle de l'intéressé, le centre public d'action sociale prend toutes les dispositions de nature à lui procurer un emploi".

Les contrats de travail établis ainsi par les CPAS avec les bénéficiaires d'allocations sociales, communément nommés "contrats Article 60", placent ces travailleurs dans une position particulière, par rapport à leur employeur, mais aussi sur le marché du travail.

Le but étant d’aboutir à un engagement, le CPAS de Braine-l'Alleud
prend soin de démarcher les entreprises en fonction du profil des candidats. Une précaution qui permet également d’éviter la mise à disposition d’une main-d'oeuvre bon marché.

L'entreprise ou l'association chez qui le travailleur preste ses heures
est cependant gagnante puisqu'elle bénéficie d'une réduction des coûts salariaux. Tout l’aspect administratif est également pris en charge par le CPAS. Enfin, une évaluation régulière a lieu afin de s’assurer du bon déroulement du contrat.

Formations adaptées

Un travail en amont est réalisé avec les candidats les plus fragilisés pour leur permettre d’acquérir une autonomie tant sociale que professionnelle. Le CPAS organise régulièrement des ateliers qui vont de la préparation de tests à la recherche active d’emploi en passant par l’expression orale. Une manière de travailler qui porte ses fruits puisqu’en 2015, sur 37 personnes ayant terminé un contrat, 17 ont retrouvé du travail. Un chiffre qui est en constante augmentation et qui traduit l’efficacité du système.